?

SAT® Subject Test in French

Free Version

Upgrade subject to access all content

Moderate

Thierry

SATFRN-YKEY70

Dans une société où l’automobile a pris depuis belle lurette le dessus sur le cycle, quand bien même le vélo se développe comme moyen vert de transport, le Tour de France doit aujourd’hui se faufiler. « La sécurité est la préoccupation de tous les instants », commente Thierry Gouvenou, de la direction sportive, et par ailleurs ancien coureur. « Faire une course est un jeu de quilles, c’est un casse-tête permanent. On n’a quasiment plus de ville où il n’y a pas de ronds-points, d’îlots. On est obligé de composer avec. Parfois, il nous faut changer 30 à 40 km de parcours, car le tracé serait trop dangereux. Certaines villes sont inaccessibles à une épreuve cycliste. » S’il souhaite continuer « d’aller au centre des villes et au sommet des montagnes », le Tour de France doit toutefois encore et toujours adapter la scène, comme il le fit dès 1905 lorsqu’il voulut dynamiser le spectacle en élevant ses routes.

(Ariane Pellaton, “Tour de France: 100 Ans d’Exploits,” France-Amérique, 2013.)

D’après le texte, Thierry Gouvenou était

A

urbaniste.

B

marathonien.

C

agent de police.

D

cycliste de compétition.